Annonces | Actualités | Contact | Plan du site

 

La mécanique de notes

Les cadres d’abrégés sont en chêne massif, les rouleaux et bras d’abrégés en bois. Les crapaudines collées dans le cadre, sont garnies d’un insert en cuir dur et rodées au graphite. Les axes des rouleaux sont en acier inoxydable, calibrés au 50ème de mm.

Les vergettes sont en cèdre léger, les crochets filetés en laiton étamé (pour éviter l’oxydation), les extrémités des vergettes sont renforcées avec du papier ou du parchemin selon le style de l’orgue.

Les barres d’équerres sont en bois massif avec des entailles et comportent un axe unique graphité pour chaque série d’équerres.

Les crochets ne sont repliés que lors du montage sur place, afin d’être ajustés sans jeu dans leurs perçages. L’absence de garniture rend le toucher plus précis et direct.

Dans le cas de mécaniques à long trajet, un système auto-régulateur à flotteur permet d’obtenir une course inchangée quelles que soient les conditions climatiques.

Toutes les pièces de nos mécaniques sont réalisées dans nos ateliers.

Sur place, un grand soin est apporté dans le réglage des ressorts de soupape afin d’obtenir un toucher régulier et sécurisant.